En Corée, la fête la plus importante est Seollal (설날) : il s’agit du nouvel an lunaire coréen (le même que le nouvel an chinois) qui tombe généralement en janvier ou en février, à la deuxième pleine lune suivant le solstice d’hiver. En Corée, il y a trois jours de congés et pendant cette période les Coréens retournent dans leur province d’origine.

새해 복 많이 받으세요 = Bonne Année 사랑 (Amour) – @pok haneul

Ce jour-là, toute la famille se réunit, rend un culte aux ancêtres, partage le repas traditionnellement composé d’une soupe appelée Tteokguk (떡국). Elle est faite de jus de viande, de bœuf, d’œufs et de pâtes de riz. Pour les Coréens, manger cette soupe a un sens symbolique : cela exprime le fait de prendre un an de plus.

Lors de la journée de Seollal, pour montrer le respect pour les aînés, les enfants s’inclinent devant eux en disant ‘새해 복 많이 받으세요’ (Bonne année). Cette salutation s’appelle Sebae (세배). En retour, les aînés donnent de l’argent aux plus jeunes et expriment des vœux de bonheur.

ᅟYut-nori (윳노리)

Seollal est aussi l’occasion de jouer ensemble. Il existe différents jeux traditionnels mais à Seollal, on joue principalement au Yut-nori (윳노리). C’est un jeu qui ressemble au jeu de l’oie. Les dés sont remplacés par quatre bâtons que l’on lance et qui retombent en faisant un bruit comparable à celui produit par un bâton de pluie. Avec ce jeu, autrefois, on prédisait si la récolte de l’année serait bonne.

@Kim Youngmin

Avant, on passait Seollal avec les grands-parents et les autres membres de la famille mais l’image de Seollal change de plus en plus et il arrive fréquemment que les Coréens partent en vacances au lieu de rendre visite à leur famille.

A Seollal, on utilise aussi le Pokjoli (복조리). Il s’agit d’un objet constitué de deux paniers en osier en forme de salière. Celui-ci permet de ramasser plein de bonheur pour l’année qui vient. Aussi je vous souhaite donc de faire le plein pour 2020 et de le remplir à ras bord.

Pokjoli (복조리)

Texte de Chang EunSé

no comments
Laisser un commentaire