De nouveaux influenceurs nord-coréens

YouTube et tout son réseau est une formidable plateforme de diffusion, aujourd’hui devenue incontournable au même titre que Tik-Tok en ce qui concerne des vidéos verticales. Et après nos articles et nos podcasts, nous nous sommes mis à la vidéo aussi sur YouTube.

Cliquez sur l’image pour voir nos vidéos YouTube.

Pyongyang youtubeurs

YouTube est l’une des plus grandes opportunités pour le régime de Pyongyang « d’exporter » son image, mais surtout une image plus positive que celle qui circule déjà à travers le monde. Le régime en a conscience et s’est missionné de créer plusieurs créateurs de contenu nord-coréene, plutôt type vlogue.

Les chaînes YouTube de le Corée du Nord ont bien évolué avec le temps. Et plusieurs stratégies de chaînes ont existé pour tenter de présenter à chaque fois une image différente du pays. Ici, nous ne parlerons pas ou que très peu, des influenceur sud-coréens ayant fui la Corée du Nord, et « jouent » de ce fait pour gagner en popularité sur les réseaux sociaux. Des personnalités telles que Nara Kang (놀새나라TV) qui parle du pays librement depuis la Corée du Sud sur leurs réseaux sociaux, ne feront pas partie de cet article.

Le tourisme nord-coréen

Des vidéastes occidentaux se sont aussi rendus en Corée du Nord. Le but étant pour eux de proposer à leurs audiences un voyage hors du commun. Aucun autre youtubeur ne pourra pas reproduire facilement.

Le vlogueur Louis Cole

En 2016, le vlogueur Louis Cole crée la polémique avec son voyage au pays des Kim (김). Le vidéaste avait vanté les installations touristiques du pays sans jamais évoquer les restrictions sur les libertés élémentaires ou les nombreux abus envers les droits humains. Une attitude jugée trop naïve et « dangereuse » par Human Rights Watch. Cependant, au cours de cette expédition de deux jours du vidéaste parti explorer la Corée du Nord, le but n’est nullement de minimiser quoi que ce soit dans le pays. Il agit comme le ferait n’importe quel youtubeur lors d’un vlogue voyage. Il présente ses activités et partage ses questionnement, et ses surprises.

Le youtubeur Le Roi des Rats

Le vidéaste français Le roi des Rats, connu pour ses vidéos enquêtes et son ton rédactionnel très singulier, a aussi fait un petit voyage en Corée du Nord. Le 27 décembre 2019, Le Roi des Rats publie sa vidéo sur son voyage en Corée du Nord. Dans sa vidéo, il prend bien le temps de remettre dans le contexte chacune des situations auxquelles il est confronté durant son voyage.

Il a l’air d’être assez éclectique dans ce qu’il présente. En abordant des sujets comme le groupe de K-pop nord-coréen, brièvement à l’art en Corée du Nord, et il évoque même le système du songbun (성분).

Il prend le temps au cours de sa vidéo de bien analyser plusieurs aspects de ce qui lui est présenté. Il n’hésite pas à critiquer ou évoquer son malaise devant certaines scènes qu’il affronte. Il va même jusqu’à remettre en perspective les idées reçues de la Corée du Nord en Occident, et mettre en perspective l’idée occidentale de la Corée du Nord avec son image du pays. Dans une certaine mesure relativisée, une comparaison de deux systèmes sociétaux avec une morale plutôt belle.

Echo of Truth, la première chaîne YouTube de la Corée du Nord

La Corée du Nord développe ses chaînes de vlogue sur YouTube. Plusieurs chaînes et lignes éditoriales ont existé. Depuis quelque temps, certains de ces chaînes YouTube nord-coréennes sont supprimées par la plateforme.

Parmi les diverses chaînes nord-coréennes, on va retrouver Echo of Truth. Pourtant, elle n’existe plus aujourd’hui sur la plateforme sous sa forme originelle.

À la suite de la suppression intégrale de cette chaîne YouTube, nous avons réussi à retrouver et télécharger tout le contenu de la chaîne. Cependant, pour des raisons évidentes, je ne peux pas republier tout son contenu sur la nôtre. Je vous ai donc fait une petite sélection de vidéos mises en non répertorié sur une plateforme dédiée. Nous avons réussi à obtenir les 102 vidéos que totalisaient la chaîne initialement (ces dernières vont venir enrichir nos archives).

La rentrée des classes en Corée du Nord

Dans la première vidéo, on voit la vidéaste présenter le déroulement d’une rentrée des classes en Corée du Nord. On peut constater un sous-titrage français, la preuve que cette chaîne a pour but de s’adresser à un public international. On y apprend entre autres que la rentrée des classes en Corée du Nord est le 3 juin. Une certaine décontraction est présentée durant la vidéo.

On y découvre l’école, son intérieur, ses enseignants, et il paraît qu’on assiste même à certaines parties du cours qui offre d’ailleurs pas mal de similitudes avec les cours chez nous.

La journée internationale de la femme

Durant la deuxième vidéo, dans laquelle Un A parle de la journée internationale des femmes, on assiste à un micro-trottoir tout droit venu de Corée du Nord. La youtubeuse en herbe, Un A, nous explique que c’est un grand jour d’espérance pour les femmes, et un jour énigmatique pour les hommes qui doivent trouver le bon geste pour leur entourage féminin.

Cette vidéo nous donne la possibilité de nous rendre compte que dans une certaine mesure les Nord-Coréens consomment également au vu de certaines demandes, exprimées à la caméra de la vidéaste.

Sary Voline [송아 SongA Vlogue]

Dans le même but, de changer l’image de la Corée du Nord, cette nouvelle chaîne YouTube est tenue par une jeune fille de 11 ans. Elle est en cinquième année à l’école primaire. Cette fois-ci, vous avez l’accès à l’intégralité de ses vidéos directement sur la plateforme. Contrairement à la chaîne précédente, vous trouverez uniquement ses vidéos à elle sur sa chaîne YouTube, là où la chaîne précédente hébergeait aussi quelques vidéos de propagande, plus ou moins grossières.

Qui est-elle ?

Déjà un petit fait amusant, on peut voir que l’enfant de 11 ans filme au smartphone. Et on peut en voir plusieurs au cours de ses vidéos (comme pour la chaîne précédente). La chaîne est clairement orientée vers le jeune public, fun et découvert. La jeune créatrice de contenu nord-coréenne totalise à ce jours 14K d’abonnés à travers le monde.

Si vous regardez sa vidéo d’introduction et de présentation de sa chaîne en entier, elle prend même le temps d’expliquer et de justifier son bon niveau d’anglais, et quel est son livre préféré. Elle a pour ouvrage littéraire favori Harry Potter, écrit par J. K. Rowling.

SongA serait la fille d’un diplomate nord-coréen, autrefois basé en Angleterre. Tae Yong-ho (태영호 Tae Yeong-ho) du Parti du pouvoir populaire, également un ancien diplomate nord-coréen, qui a été ministre à l’Ambassade de la Corée du Nord à Londres, a déclaré qu’il travaillait avec le père de la jeune youtubeuse et que l’accent britannique de SongA est le résultat de son séjour en Grande-Bretagne.

Son contenu

Dans sa deuxième vidéo, on la voit parler des citoyens de Pyongyang qui apprécient la glace pilée, un dessert traditionnel avec des garnitures sucrées, connu en coréen sous le nom de bingsu (빙수), qui est vendu par des marchands ambulants dans toute la capitale du Nord. Elle a même promis de présenter le meilleur magasin de glace pilée aux téléspectateurs qui visitent Pyongyang.

Ce qui peut faire sourire au cours de cette vidéo de présentation, c’est que on peut y sentir sans doute maladroitement une certaine propagande décrivant la Corée du Nord comme un paradis pour les enfants, avec de nombreux parcs d’attractions, des hôpitaux pour enfants et des travailleurs de la santé attentionnés, qui sont venus chez elle lorsqu’elle et les autres membres de sa famille ont été infectés par le Covid-19.

Pour la Corée du Sud

En Corée du Sud, ce type de vidéos est tout anodin au premier abord. Selon les autorités sud-coréennes, il serait un moyen de propagande facile. Cherchant à viser un public étranger, cela permettrait à Pyongyang de contourner le blocage des médias nord-coréens par le Sud. En revanche, il n’est pas possible, voire impossible d’empêcher les Sud-Coréens d’aller voir YouTube.

Selon nous

La première chaîne YouTube appartenant à la Corée du Nord, Echo of Truth, était en quelque sorte un test. Cela se ressent aussi bien dans la qualité portée au montage qu’aux prises de vue. Ce test a pris fin sur l’initiative de Google qui a anticipé les demandes qu’aurait pu lui faire le gouvernement américain, et il a supprimé le contenu ayant peur de ne pas respecter les sanctions à l’encontre du régime.

Une fois le Covid-19 passé, ou éteint dans la pays, et l’expérience précédente ayant été un succès, le régime a d’avantage mis l’accent sur un contenu friendly qui ne fait pas peur et qui puisse même être accessible aux adolescents et enfants.

Il ne serait donc pas impossible de voir apparaître de temps en temps une nouvelle chaîne YouTube en provenance de la Corée du Nord, ou même sur d’autres réseaux d’influence.

Quelques sources intéressantes

étudiant en design graphique et design industriel, passionné par la Corée sur toutes ses formes. et nous vous faisons découvrir ce pays merveilleux et sa culture chaque semaine.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.