3ÈME EDITION DU FESTIVAL DU KIMCHI CORÉEN À PARIS

Ce samedi 25 Octobre avait lieu la troisième édition du Festival du Kimchi Coréen au coeur du 15ème arrondissement Parisien. Un rendez-vous festif mais surtout culinaire, organisé par l’Association Mes Amis. Il a réuni les amateurs des saveurs épicées et des découvertes culinaires. Voici un retour sur une journée aux couleurs du Pays du Matin Calme.

Le Festival du Kimchi Coréen à Paris 2019

Le Kimchi : une icône emblématique

Atelier de confection du Kimchi. Source : Instagram @amafranceofficiel

Vous l’aurez compris le Kimchi était l’invité d’honneur de ce festival. Mais qu’est-ce que le Kimchi ?

Il s’agit d’un met coréen relevé et confectionné à partir de différents légumes tels que le radis, le concombre, la carotte… Il en existent plus de 200 recettes ! Sa version la plus connue, c’est sans équivoque celle à la base du chou chinois.
Reconnu pour ses bienfaits nutritifs, ce plat typique de la cuisine coréenne se retrouve sur toutes les tables coréennes. Il est devenu un emblème culinaire, une fierté nationale qui a amené la création du Musée du Kimchi à Séoul (Museum Kimchikan) en 2015 et aussi de l’Institut Mondial du Kimchi (The World Institue of Kimchi) pour la recherche sur ses apports nutritionnels. Mais la véritable force du Kimchi, c’est sa confection ! En effet, mis à part de son côté gastronomique, il est aussi un symbole de partage avec une technique traditionnelle appelée Kimjang (김장), reconnue au patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 2013. Une recette qui s’élabore à plusieurs, en famille, en amoureux ou entre amis mais aussi entre inconnus. Le festival, sponsorisé par la marque Jongga (종가집), proposait donc à tous (sous réserve d’être inscrit au préalable) un atelier de confection où chacun avait la possibilité de repartir à la fin de la journée avec le fruit de son labeur pour le déguster tout seul ou à plusieurs. Des dizaines de personnes se sont donc réunies dans la mairie du 15ème arrondissement, armées de leurs tabliers oranges, leurs gants de cuisine et leurs plus grands sourires pour partager ce moment de convivialité.

En amont du festival, l’Association Mes Amis en collaboration avec l’Institut Cordon Bleu, elle a organisé un concours de cuisine. Les participants devaient présenter un plat original pour mettre en avant le Kimchi. La compétition s’est déroulée en plusieurs étapes. Tout d’abord, une sélection des recettes des participants avant d’accueillir les 10 finalistes au sein des ateliers de l’Institut Cordon Bleu où ils ont dû reproduire en direct leur recette. À la clé de cette compétition culinaire, des nombreux prix inclus les billets pour Séoul !

Les visiteurs qui n’ont pas eu l’occasion de participer à l’atelier ou au concours, ils ne sont pas restés sans rien. Ils ont pu goûter le Kimchi sur les stands différents et découvrir son histoire au travers d’un musée provisoire du Kimchi. Il s’agissait de retrouver cet incontournable asiatique sous tous ses angles mais pas uniquement…

La cuisine comme l’ambassadrice de la culture

Tout au long du festival, les visiteurs ont pu découvrir des plats différents qui côtoient le fameux Kimchi sur les tables coréennes.

On y a vu les fameux Tteokbokki (떡볶이), les gâteaux de riz épicés, emblématiques de la street-food Séoulite, mais également les Mandu (만두), raviolis aux goûts variés. Épicés en passant par quelques saveurs sucrées, tout le monde a pu apprécier un large éventail de mets traditionnels. Certains ont certainement eu des envies de voyages et d’autres, ils ont peut-être trouvé le menu pour leur prochain dîner entre amis. Il est sûr que chacun pouvait repartir avec de quoi reproduire son expérience gustative grâce à l’épicerie coréenne présente sur place.
En plus, ceux qui préfèrent faire attention à leur ligne, un autre stand pouvait tout de même les intéresser. Qui dit la Corée du Sud, dit les cosmétiques ! Un stand avec des produits de beauté coréens était tout de même présent au milieu des woks, au grand plaisir des dames (et des messieurs !!)
Après avoir dégusté des plats différents et essayé du fameux Kimchi, le temps est venu d’éliminer les calories… en musique !

La danse ou l’hymne du rassemblement

Au milieu du parvis de la mairie, il a été installée une scène, promettant un peu de divertissement dans la journée. Qui aurait cru que cela serait un moment fort de convivialité ? Le festival a d’abord accueilli le groupe Tago, pour une performance qui mêle des mouvements dynamiques avec la musique traditionnelle. Un défilé des percussions, de l’énorme tambour Joong-go (중고) aux petits tambourins Jang-go (장 구), pour une ambiance chaleureuse. Un invité de marque puisque que le groupe, créé en 2005, a été primé au The Seoul Metro New Korean Music Award en 2015 et il a également participé à la vidéo promotionnelle pour les Jeux Olympiques d’hiver à Pyeongchang en 2018. Des artistes qui font le tour du monde pour promouvoir la culture coréenne ! Un spectacle qui a donc ravi tout le public et qui s’est poursuivi par d’autres prestations plus participatives cette fois.

Après le renommé groupe de musique, ils sont apparus deux danseurs pas comme les autres : Jojo & Clyde ! Deux spécialistes des chorégraphies K-Pop qui ont proposé au public de les rejoindre sur le dancefloor, avec un K-Pop Random Dance Challenge, et de montrer leurs meilleurs pas de danse. Des dizaines de personnes se sont essayées à copier leurs idoles favorites. Il y en a eu pour tous les goûts : BTS, EXO, IKON, RED VELVET, BLACK PINK, … Des chorégraphies effrénées qui ont amené un véritable échange entre les visiteurs. Même après cette séance de danse pas le temps de trainé puisque c’est une initiation au Taekwondo qui a attendu les festivaliers aux abords de la scène. De quoi finir la journée en beauté !

C’est bon pour la santé… et le moral !

Ce festival fut une véritable surprise chaleureuse et conviviale, comme un rayon de soleil en ce début pluvieux d’automne. De la bonne nourriture, de la musique et du partage… Il n’en fallait pas plus pour donner le sourire à tous les visiteurs. On aura donc appris ce samedi que le Kimchi a pleins d’apports méconnus, bien trop sous-estimés, mais on aura également compris que le festival parisien qui lui est dédié, il possède aussi ses bienfaits !

Rendez-vous l’année prochaine: on attend la quatrième édition du Festival du Kimchi Coréen !

Laisser un commentaire