Dans un article précédent consacré aux films, je vous avais présenté quelques-uns des dramas qui me plaisent. Et dans cet article je vais de la même manière vous parler des fabuleux films d’épouvante à la coréenne. Quand on dit film coréen, qu’est-ce qui vous vient en premier à l’esprit ? Le célèbre Old Boy, sorti en 2003 (drame/film à énigme) ? Ou Mademoiselle, paru en 2016 (drame/thriller) ? Ces deux films ont été réalisés par Park Chan-wook, réalisateur coréen dont la réputation n’est plus à faire. Les Coréens sont devenus les maîtres d’un thriller plutôt sombre ! Et depuis les années 2000, ils ont désormais un autre terrain de jeu, idéal pour leur créativité hors du commun : le genre horreur/épouvante ! Et ils se démarquent étonnamment bien des films américains. Pour leur style plus graphique et plus subversif, pour l’humour, pour les messages politiques, mais aussi les effets de surprise, les péripéties et retournements de situation tout au long de l’intrigue.


Parasite

Toute la famille de Ki-taek est au chômage et végète dans un entresol, dans l’attente d’un sort meilleur. Un jour, le fils réussit à se faire recommander pour donner des cours particuliers d’anglais dans la richissime famille Park. C’est le début d’un engrenage incontrôlable…

Parasite a été présenté tout récemment au Festival de Cannes, et fait partie des films d’épouvante à la coréenne. Ce thriller corrosif et brillantissime, maître de l’humour noir, est le premier film coréen à recevoir la Palme d’Or. Cet honneur aurait pu revenir à Park Chan-wook en 2004, mais Quentin Tarantino avait dû se ranger à l’avis de son jury et décerner à Old Boy  le Grand Prix. Mais quinze ans plus tard, la Corée du Sud décroche, ENFIN, sa première Palme d’Or. Pour la 72ème édition du Festival de Cannes, Parasite est le vainqueur du trophée suprême remis par la grande Catherine Deneuve et le président du jury, Alejandro Gonzalez Inarritu. C’est une belle revanche pour le réalisateur Bong Joon-ho, dont la première participation à la Compétition, en 2017, avait été très remarquée pour la polémique relative à Netflix qui détenait le monopole de la production et de la diffusion de Okja. De ce fait, son film avait été boycotté dans les salles françaises, à l’exception d’une unique séance au Méliès, le cinéma d’art et d’essai de Montreuil, pour l’Île-de-France.


Frissons

Je vous présente quelques films dans la catégorie d’épouvante coréenne qui m’ont plu et qui ont retenu mon attention pour cet article. Ils ne sont pas classés par ordre de préférence.

Dernier train pour Busan

Seok-woo, jeune homme d’affaires débordé, accepte de ramener sa fille Soo-an chez sa mère, dont il est séparé, à Busan. Ils embarquent dans un train, sans se douter que la ville qu’ils s’apprêtent à quitter vient d’être contaminée par un dangereux virus transformant la population en . . .

Blood Island

Hae-won est une trentenaire célibataire. Contrainte de partir en congés, elle se rend à Moodo, une petite île sur laquelle elle passait ses vacances étant plus jeune. Elle y retrouve Bok-nam, son amie d’enfance, soumise à la volonté tyrannique de ses habitants et à des humiliations quotidiennes. 

The Host

A Séoul, au bord du fleuve Han, les Park tiennent un petit snack qui permet à Hie-bong, le patriarche, de subvenir aux besoins de sa famille : Kang-du, son fils aîné lymphatique, Nam-joo, sa fille championne malheureuse de tir à l’arc, Nam-il, son fils cadet au chômage, et Hyun-seo, l’adorable fille de Kang-du. Leur quiétude est brusquement balayée le jour où un monstre aquatique, fruit de la pollution des eaux par l’armée américaine, surgit de la rivière et . . .

The Strangers

La vie d’un village de montagne est bouleversée par une série de meurtres, aussi sauvages qu’inexpliqués. L’enquête de police piétine alors qu’une épidémie de fièvre se propage et mène à la folie meurtrière les habitants de la petite communauté. Sans explication rationnelle à ce phénomène, les soupçons se portent sur un vieil étranger qui vit en ermite dans les bois, attisant rumeurs et superstitions.

2 Soeurs

Deux sœurs, Su-Mi et Su-Yeon, sont en conflit avec leur belle-mère. Pendant le dîner, le fantôme d’une petite fille apparaît et des événements étranges se produisent. Les oiseaux meurent. Persuadée que leur mort est due aux agissements de Su-Yeon, la belle-mère l’enferme dans un placard, jusqu’au jour ou . . .

Thirst

Sang-hyun est un jeune prêtre coréen, aimé et respecté. Contre l’avis de sa hiérarchie, il se porte volontaire pour tester en Afrique un vaccin expérimental contre un nouveau virus mortel, quand d’un seul coup . . .

En traitement…
Succès! Tu es sur la liste.

J’espère que cet article vous a plu. N’hésitez pas à laisser un commentaire avec votre film préféré et à vous abonner à la newsletter.

résumer des filmes : Allociné

Laisser un commentaire