YouTube change sa méthode de décompte des vues. Suite au succès d’un chanteur indien qui a battu le record de vues de « Boy With Luv » de BTS en 24 heures.

L’artiste indien Badshah a, en juillet dernier, battu un nouveau record de vues en 24 heures sur YouTube. Il a même dépassé le précédent, établi par BTS. Seulement ce nouvel exploit est sujet à contestation et controverse.

75 millions de vues en 24 heures : le MV « Paagal » a surpassé le grand record de 74,6 millions réalisé par « Boy With Luv » de BTS. Selon YouTube, des dizaines de millions de vues provenaient de publicités engrangées par la chaîne YouTube Sony Music India (producteur de l’artiste).
Le MV de Badshah apparaissait souvent en publicité au lancement d’autres vidéos sur la plateforme, ce qui suscitait tout un ensemble de vues supplémentaires pas forcément souhaitées par le visionneur. Des vues donc largement contestables et contestées.

Suite à cela, quelques changements ont été appliqués par YouTube sur son règlement et sa façon de procéder.
YouTube a annoncé que le record de Badshah n’était pas reconnu. BTS conserve son ‘titre’ avec « Boy With Luv » (jusqu’à ce qu’il se fasse dépasser). La plateforme a révélé que les vues réalisées grâce aux publicités ne seraient plus comptabilisées. Seules les vues réelles et organiques provenant de la vidéo directe seraient prises en compte. Les vidéos intégrées au site et les liens envoyés sont donc toujours comptés dans les vues. Seules les publicités sont visées par cette mesure.

Le record des BTS

« En restant fidèle à la mission globale de YouTube, qui consiste à donner à chacun une voix et à lui montrer le monde. Nous voulons célébrer tous les accomplissements des artistes sur YouTube, déterminés par leurs fans. Ce sont les artistes et les fans qui ont fait de YouTube la mesure la plus précise des goûts du public dans le monde, et nous avons l’intention de conserver les choses de cette façon. »

A déclaré le porte-parole de YouTube.

Cas extrêmes

Avec la nouvelle politique de YouTube, les vidéos éligibles pour un début d’enregistrement de 24h seront les vidéos présentant le plus grand nombre de vues de sources organiques. Cela inclut donc des liens directs vers la vidéo, les résultats de recherche, des sites externes intégrant la vidéo. Mais également des fonctionnalités de YouTube telles que la page d’accueil, ou encore les recommandations et le fameux «Regarde le prochain», mais aussi la page des tendances.

Avant ce changement réalisé par YouTube les maisons de disques ont payé entre 20 000 et 60 000 dollars. Le montant pouvait même s’élever jusqu’à 100 000 dollars pour augmenter la diffusion de leurs publicités dans les 24 premières heures suivant leur sortie.

Source : Variety

Laisser un commentaire