Une grande antologie de poésie « Pourquoi écrire des poèmes »  

«Pourquoi écrire des poèmes» C’est comme ça que s’intitule un nouveau recueil de 53 poèmes sud coréen qui vient de sortir. Mais quelle serait sa particularité me diriez-vous. Ce recueil de poèmes viendrait de l’esprit «créatif» d’une IA typiquement Coréenne. Une prouesse qui pose de nouvelles questions, et montre les progrès du pays du matin clair dans les hautes technologies. Ce qui a permit entre autre l’émergence du désormais célèbre «Miracle économique sud Coréen».

Les créateur d’une IA a poésies

Kakao AI fait ses débuts en tant que poète... "Reasons for Writing Poetry"
Kakao AI fait ses débuts en tant que poète… « Reasons for Writing Poetry »

Ce recueil de poèmes coréens créé avec une IA comporte 53 poèmes avec chacun un style très différent, cette nouvelle création est le produit d’un partenariat entre deux géants des réseaux sud coréens comme dans un premier temps, kakao brain, l’une des filiales du géant de l’Internet coréen Kakao et spécialisée dans les applications de l’intelligence artificielle. Dans un second, l’entreprise Slitscope, un groupe qui fait de la production artistique. 

Cette alliance entre les deux entreprises coréennes devrait être de plus en plus fréquente, car cela permettrait une accélération et un plus grand perfectionnement de ces modèles d’IA. Les deux groupes ont nourrit un système informatique équipé de réseaux de neurones qui se rapproche d’un système d’intelligence artificielle avec 13 000 poèmes collectionnés par l’entreprise Slitscope, notamment des classiques de la littérature coréenne.

Il a été développé sur la base du modèle de langage IA super géant de Kakao Brain, « KoGPT ». Lorsque vous entrez des mots clés et des commandes, il comprend le contexte des informations saisies et compose quasiment instantanément un poème.

Dans un soucis de compréhension pour le système, les poèmes qui contenaient des métaphores trop compliquées, ou encore des passages nécessitant une forte capacité d’interprétation ont été enlevés. Ce qui prouve les limites encore présentes de ces modèles d’IA. Ces nouvelles IA, coréennes ou non, qui créent des poèmes, des images, des textes en tout genre doivent s’entraîner avec des données déjà existantes créées par l’homme. Cela permet à ces IA de « comprendre » comment l’homme crée, ses techniques, ses styles, que ce soit peinture, digital painting, poème, lettre écrite…

Un vrai livre

Pour démontrer l’efficacité de leur système, les créateurs de l’IA coréenne qui a créé un poème et les responsables des deux entreprises ont décidé de publier ces nouvelles créations dans un vrai livre. Selon eux, l’intelligence artificielle va maintenant se retrouver au coeur de la création artistique.

Ce qui fait de cet ouvrage, le premier livre entièrement écrit par une IA. La Corée était déjà le premier pays du monde à utiliser des caractères mobiles métalliques, dans les deux livres jikji. Ce qui en fait pour l’époque l’une des innovations les plus importantes, comme aujourd’hui avec cette nouvelle performance de poésie.

De nouveaux questionnements

Suite à cette nouvelle publication, tout plein de nouveaux questionnements émergent. Qui détient les droits de propriété intellectuelle des nouveaux textes ? Les droits reviennent-ils aux créateurs de cette fameuse IA, ou aux personnes qui formulent les requêtes dans les champs textuels afin de former le nouveau poème ?

C’est aussi par le biais de cette nouvelle publication, l’émergence de nouveaux produits de loisirs, divertissements, ou encore artistiques, mis en vente à la consommation, alors même que ces derniers ont été créés par une intelligence artificielle. Désormais, serons-nous habitués à terme à consommer des œuvres, (romans, poésie, recueils scientifiques, documentaires…) majoritairement créés par des intelligences artificielles plutôt que par d’autres humains ?

Sources

étudiant en design graphique et design industriel, passionné par la Corée sur toutes ses formes. et nous vous faisons découvrir ce pays merveilleux et sa culture chaque semaine.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *