Warning: Missing argument 2 for deo_embed_responsive_video(), called in /home/kocheredwin/planete-coree.com/wp-includes/class-wp-hook.php on line 287 and defined in /home/kocheredwin/planete-coree.com/wp-content/themes/furosa/includes/theme-functions.php on line 146

Warning: Missing argument 3 for deo_embed_responsive_video(), called in /home/kocheredwin/planete-coree.com/wp-includes/class-wp-hook.php on line 287 and defined in /home/kocheredwin/planete-coree.com/wp-content/themes/furosa/includes/theme-functions.php on line 146

Warning: Missing argument 4 for deo_embed_responsive_video(), called in /home/kocheredwin/planete-coree.com/wp-includes/class-wp-hook.php on line 287 and defined in /home/kocheredwin/planete-coree.com/wp-content/themes/furosa/includes/theme-functions.php on line 146

Warning: Missing argument 2 for deo_embed_responsive_video(), called in /home/kocheredwin/planete-coree.com/wp-includes/class-wp-hook.php on line 287 and defined in /home/kocheredwin/planete-coree.com/wp-content/themes/furosa/includes/theme-functions.php on line 146

Warning: Missing argument 3 for deo_embed_responsive_video(), called in /home/kocheredwin/planete-coree.com/wp-includes/class-wp-hook.php on line 287 and defined in /home/kocheredwin/planete-coree.com/wp-content/themes/furosa/includes/theme-functions.php on line 146

Warning: Missing argument 4 for deo_embed_responsive_video(), called in /home/kocheredwin/planete-coree.com/wp-includes/class-wp-hook.php on line 287 and defined in /home/kocheredwin/planete-coree.com/wp-content/themes/furosa/includes/theme-functions.php on line 146

Cette semaine nous vous proposons une comparaison de deux dramas sud-coréens : Sungkyunkwan Scandal (성균관 스캔들 Seonggyungwan Seukaendeul, 2010) et Love in the Moonlight (구르미 그린 달빛 Gureumi Geurin Dalbit, 2016). Ils racontent l’histoire dans laquelle on trouve le même motif, une femme déguisée en homme pour éviter la discrimination de la société patriarcale à l’époque de Joseon. (le cross-dressing)

Sungkyunkwan Scandal

La série a été réalisée par Kim Won-seok (김원석) et Hwang In-Hyuk (황인혁), et diffusée en automne 2010 en Corée du Sud. C’est une adaptation du roman The Lives of Sungkyunkwan Confucian Scholars (성균관 유생들의 나날 Seonggyungwan yusaengdeurui nanal ; traduction : La vie des lettrés confucéens à Sungkyunkwan) de Jung Eun-gwol (정은궐). Il raconte l’histoire d’une fille Kim Yoon-hee qui se déguise en homme pour pouvoir travailler en tant que copiste. C’est la seule façon pour gagner de l’argent et entretenir sa mère, et son frère gravement malade. Un jour, elle tombe sur Lee Seon-jun (이선준), fils du yangban puissant et l’officiel royal. Ensuite, ils se retrouvent à Sungkyunkwan, une école prestigieuse où étudient les futurs lettrés confucéens. Leur relation devient profonde et affectueuse au fil du temps ce qui attirent également d’autres étudiants.

Les rôles principaux ont été interprétés par les acteurs suivants : Kim Yoon-hee (김윤희) / Kim Yoon-sik (김윤식) – Park Min-young (박민영), Lee Seon-jun (이선준) – Park Yoo-chun (박유천), Moon Jae-shin (문재신) – Yoo Ah-in (유아인), Gu Yong-ha (구용하) – Song Joong-ki (송중기).

Bande-annonce de Sungkyunkwan Scandal (성균관 스캔들 Seonggyungwan Seukaendeul)

Love in the Moonlight

La série a été réalisée par Kim Sung-yoon (김성윤) et Baek Sang-hoon (백상훈), et diffusée en automne 2016 en Corée du Sud. C’est une adaptation du roman Moonlight Drawn by Clouds (구르미 그린 달빛 Gureumi Geurin Dalbit ; traduction : Clair de lune dessiné par les nuages ; en coréen, le titre reste le même pour le livre et la série) de Yoon Yi-so (윤이수) qui raconte l’histoire de Samnom (삼놈), « un conseiller en amour » ou plutôt… une conseillère en amour qui prétend être un homme et dont le nom féminin est Hong Ra-on (홍라온). Un jour, elle tombe sur un érudit et ils se retrouvent au palais royal, elle en tant qu’eunuque, où elle découvre une vraie identité de l’intellectuel – prince héritier Lee Yeong. Malgré toutes les convenances rigides et la hiérarchie sociale, Hong Ra-on et Lee Yeong tombent amoureux l’un de l’autre.Les rôles principaux ont été interprétés par les acteurs suivants : Samnom / Hong Ra-on (삼놈 / 홍라온) –  Kim Yoo-jung (김유정), prince Lee Yeong (이영) – Park Bo-gum (박보검), lettré confucéen Kim Yoon-sung (김윤성) – Jung Jin-young (정진영), le meilleur ami du prince Kim Byung-yeon (김병연) – Kwak Dong-yeon (곽동연). À noter que Lee Yeong est un personnage historique, un fameux prince héritier Hyomyeong (효명세자, 1809-1830) qui voulut limiter la puissance de l’aristocratie et moderniser la Corée.

Bande-annonce de Love in the Moonlight (구르미 그린 달빛 Gureumi Geurin Dalbit), version 1

Ressemblances et différences

Les deux dramas se ressemblent beaucoup. Les éléments en commun sont :

  • une protagoniste déguisée en homme : Kim Yoon-sik et Hong Ra-on portent des vêtements d’homme pour changer leurs identités. Néanmoins, elles ne savent pas cacher toute leur féminité (comportement, questions de toilette personnelle) ce qui intrigue les hommes autour d’elles.
  • quatre personnages principaux : ces groupes, malgrés toutes les différences, malentendus et disputes entre eux, collaborent toujours s’il y a besoin d’aider et protéger leurs « héroïnes ».
  • l’amour romantique interdit : deux couples, Kim Yoon-shik & Lee Seon-jun et Hong Ra-on & Lee Yeong, représentent l’amour romantique interdit en fonction de la société traditionnelle confucéenne. Cependant, la naissance et le déroulement des sentiments paraissent particuliers : les hommes sont attirés naturellement par le comportement et la façon d’être de ces deux femmes, mais dans le même temps ils sont confondus car ils restent convaincus de leurs identités masculines.
  • adaptation de livre : les deux séries sont les adaptations de livre au cinéma.
  • la critique des yangbans et du système patriarcal : les questions des inégalités sociales et sexuelles à l’époque de Joseon apparaissent très souvent dans les dialogues des personnages. On pourrait dire que c’est l’un des motifs les plus importants dans le message caché de ces dramas dont le but est de divertir et d’instruire.

Bien qu’il y ait de nombreuses ressemblances, les séries ne sont pas deux copies identiques. Des motifs marginaux variés animent l’action et établissent des bonnes proportions entre le thème principal et le reste de l’histoire. L’une des grandes différences est le fait que dans Love in the Moonlight l’une des personnes engagées par l’amour interdit et scandaleux, est le prince héritier. Cela implique un problème moral, liée directement à la cour royale.

Le cross-dressing

Les personnages féminins déguisés en hommes introduisent la question du cross-dressing ; ceci dit, le transformisme qui désigne un changement du sexe grâce au costume. On peut dire que « cross-dressing est lié à la question de l’habillement où le costume est un moyen principal pour changer ou échanger les sexes. » Cela peut être comparé avec certaine masculinité dans le comportement des femmes européennes à l’époque victorienne qui essayaient d’avoir plus d’indépendance dans un monde dominé par les hommes. (Bauer, 2006, p. XIII)

Hong Ra-on et Kim Yoon-shik ont décidé de jouer un rôle masculin car cela permettait d’avoir plus de liberté et profiter des espaces sociaux, normalement réservés uniquement aux hommes. Dans le cas de la première fille, il y avait une raison additionnelle : elle devait cacher son identité parce qu’elle était une fille d’un révolté, chassé par les troupes royales et aristocratiques.Mais leurs histoires personnelles sont plus complexes ainsi que leurs relations avec les hommes qui, d’un autre côté, ont l’impression de devenir homosexuels. Le jeu avec les changements temporaires du sexe et les sentiments qui apparaissent derrière en conséquence, compliquent toute la situation et font référence au motif qui(d) pro quo.

ill. 9. Deux identités de Kim Yoon-sik

Bibliographie :

Bauer Heike (ed. 2006). Women and Cross-Dressing 1800-1939. vol. 1. Theories: Sexology and the Taxonomies of Gender. London & New York: Routledge.

Les illustrations :

  • ill. 1. L’affiche de la série Sungkyunkwan Scandal (성균관 스캔들 Seonggyungwan Seukaendeul)

https://en.wikipedia.org/wiki/Sungkyunkwan_Scandal#/media/File:Sungkyunkwan_Scandal-poster.jpg, 19.06.2020

  • ill. 2. L’affiche de la série Love in the Moonlight (구르미 그린 달빛 Gureumi Geurin Dalbit). Il est intéressant que cette affiche correspond avec…  l’esprit et l’esthétique du Songe d’une nuit d’été de William Shakespeare.

https://en.wikipedia.org/wiki/Love_in_the_Moonlight#/media/File:Love_in_the_Moonlight-official_poster.jpg, 19.06.2020

  • ill. 3. Les couvertures de l’édition en deux volumes de The Lives of Sungkyunkwan Confucian Scholars (성균관 유생들의 나날 Seonggyungwan yusaengdeurui nanal) de Jung Eun-gwol (정은궐)

https://syjjap0331.tistory.com/entry/정은궐소설-성균관-유생들의-나날-규장각-각신들의-나날, 21.06.2020

  • ill. 4. Les acteurs en costumes. De droite : Song Joong-ki (송중기), Park Yoo-chun (박유천), Park Min-young (박민영), Yoo Ah-in (유아인).

http://egloos.zum.com/cpeuny/v/2708997, 21.06.2020

  • ill. 5. Les couvertures de l’édition en plusieurs volumes de Moonlight Drawn by Clouds (구르미 그린 달빛 Gureumi Geurin Dalbit) de Yoon Yi-so (윤이수).

http://itempage3.auction.co.kr/DetailView.aspx?itemno=B247078611, 21.06.2020

  • ill. 6. Les acteurs en costumes. De droite : Park Bo-gum (박보검), Kim Yoo-jung (김유정), Jung Jin-young (정진영) et Kwak Dong-yeon (곽동연)
  • ill. 7. Lee Yeong et Hong Ra-on

https://www.hellokpop.com/review/k-drama-love-in-the-moonlight/, 21.06.2020

  • ill. 8. Kim Yoon-sik et Lee Seon-jun

https://www.facebook.com/319001521472603/photos/a.433148696724551/433148700057884/?type=3&theater, 21.06.2020

  • ill. 9. Deux identités de Kim Yoon-sik

http://my.castko.com/archives/11271, 21.06.2020

Laisser un commentaire