La fête du hangeul

Savez-vous quelle fête se déroule le 9 octobre chaque année en Corée du Sud ? Sans surprise, il s’agit bien sûr de la fête du hangeul (한글) qui porte le nom de Hangeul nal (한글날) en coréen. Nal (날) est le mot d’origine native et il signifie tout simplement « un jour » (à rappeler que le vocabulaire de la langue coréenne comporte les mots sino-coréens et natifs).

En Corée du Nord, son équivalent est le jour du Chosŏn’gŭl (조선글날 Joseongeul nal ; à noter que les Nord-Coréens n’utilisent pas la romanisation révisée qui est un système de transcription créé au Sud) et il est célébrée le 15 janvier. Ce terme alors, d’après les noms respectifs donnés à l’alphabet coréen, diverge du Nord au Sud.

Cela peut être étrange pour nous d’avoir un jour férié en l’honneur de notre système d’écriture qui est l’alphabet latin. Cependant, pour le Pays au Matin Calme, cela prend tout son sens quand on découvre son histoire et pourquoi l’invention du hangeul était si importante et significative.

Le hangeul vs le monde

Image du film coréen "The King's Letters"
Image du film coréen The King’s Letters (나랏말싸미 Naranmalssami, 2019)

Là où la plupart des langues ont pu voir son vocabulaire évoluer au fil des siècles, la langue se métamorphosait à travers des usages et coutumes, le coréen est un petit cas à part.

La différence pour le coréen va se jouer dans le fait que le hangeul est de bout en bout et sa forme contemporaine, avec quelques modifications, presque identique à sa forme originelle. Avant d’utiliser le hangeul que l’on connaît aujourd’hui, les Coréens utilisaient les caractères chinois pour écrire, des unités logographiques, donc un système assez compliqué à apprendre et même après à maîtriser. L’écriture restait alors réservée à une population instruite et érudite. Néanmoins, la grammaire, le vocabulaire et la prononciation coréens étaient déjà bien différents de la langue chinoise.

Le hangeul a été créé par les lettrés confucéens à la demande du roi Sejong le Grand (세종) en 1443. Il voulait créer une forme d’écriture propre à l’évolution de la langue coréenne, qui s’était déjà bien détachée du chinois, mais aussi atteignable pour le peuple. Par exemple, le Jikji (직지), anthologie des enseignements bouddhiques, a été écrit dans le hanja, c’est-à-dire les caractères chinois prononcés à la coréenne. Il n’etait donc pas accessible à tout le monde. Pour lettrer les gens, le roi Sejong a désiré d’inventer un système d’écriture simple à apprendre. Voici la naissance du hangeul.

À présent, le hanja est encore utilisé et même enseigné dans les écoles en Corée du Sud. Cependant, c’est uniquement un groupe de caractères basiques et en plus, la majorité des écrits coréens contemporains sont en hangeul.

Pour ceux qui aimeraient bien retracer l’histoire du hangeul de manière plus interactive, nous vous recommandons d’aller voir l’exposition permanente au Centre Culturel Coréen à Paris.

Une partie de l’exposition dédiée à l’histoire du hangeul au Centre Culturel Coréen à Paris

La fête du hangeul

Le Hangeul nal est une fête nationale depuis 1970 et il tombe le 9 octobre car c’est l’anniversaire de la promulgation de Hunminjeongeum (훈민정음 ; littéralement : Les sons corrects pour l’instruction du peuple) en 1446, le document crucial pour l’histoire de l’alphabet coréen. Aujourd’hui, c’est une occasion pour les Coréens de célébrer ensemble l’événement si important dans l’histoire de leur pays et leur culture.

étudiant en design graphique et design industriel, passionné par la Corée sur toutes ses formes. et nous vous faisons découvrir ce pays merveilleux et sa culture chaque semaine.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.