Songdo, une ville, un organisme vivant

Songdo (송도) est une ville de 76 000 habitants, créée de toutes les pièces en 2003. La ville connectée se situe à 60 kilomètres de Séoul, inventée par un consortium d’investisseurs privés. Leur ambition ? Tester dans des conditions réelles plusieurs domaines liés à la technologie, optimiser la vie dans la cité par le biais des données utilisateurs. Une analyse permanente des données liées aux activités humaines pour communiquer avec la ville.

Les premiers logements sont sortis de terre en 2003 et ouverts au public en 2009. La ville s’élève en partie sur l’eau, grâce à des polders. Songdo est bien reliée aux autres villes, notamment Incheon (인천) et la capitale, Séoul.

Connexion

Dans une période, où la place des données personnelles est de plus en plus importante, pour les entreprises qui les exploitent ou nous, les utilisateurs-consommateurs, qui créons ces données quotidiennement. Ces derniers temps, un accent a été mis notamment par l’Union européenne pour la protection de ces fameuses données. Aujourd’hui, préserver nos données personnelles de la vente publicitaire, et mettre à l’abri notre vie privée pour la garder comme telle, est quasiment devenu un enjeu national pour les pays.

Ville communicante, ville vivante

Bien que cette ville fût créée par un groupe d’entreprises privées, ces dernières ont développé une certaine éthique ou déontologie vis-à-vis de l’utilisation des données personnelles des habitants. En effet, pour un bon fonctionnement de la ville, l’utilisation de ces données est primordiale, et même essentielle. Les groupes et systèmes régissent la ville connectée qui s’engage à utiliser toutes ces données, récoltées quotidiennement, uniquement dans un but de bon fonctionnement, et d’une optimisation quotidienne de la cité connectée.

Chaque élément et chaque zone de la ville est conçu et optimisé pour faciliter la vie des habitants. Pour se faire, ils sont connectés entre eux et communiqués dans le but de simplifier la vie quotidienne de tous les habitants. Les optimisations se font à l’aide d’IA, de milliers de capteurs qui analysent en temps réel la ville. Par exemple, Songdo ne connaîtra jamais (ou très rarement) les embouteillages. De très nombreux capteurs analysent le trafic routier dans le but de détecter et prévenir, en adaptant en temps réel la navigation, les déplacements et les signalisations adressés aux conducteurs. Tout cela afin de prévenir et supprimer les bouchons.

Parmi les nombreuses fonctionnalités de la ville connectée, on peut retrouver une forte attention envers le bien-être porté à l’individu et à son secours. À l’aide de caméras et reconnaissance d’images, Songdo est en mesure de détecter les accidentes, et dans ce cas, les secours sont automatiquement prévenus et informés sur le lieu de l’accident.

Architecture et aménagements urbains

En voyant les photos aériennes de la ville, on peine presque à croire qu’on se trouve en Corée du Sud. Pourtant, ces aménagements urbains ne sont aucunement laissés au hasard. De notre interprétation, en les mettant en perspective avec les nouveaux aménagements urbains annoncés en Corée du Nord, certaines caractéristiques sont semblables.

Du côté nord

Lorsque l’on est dans un univers urbain en Corée du Nord, on est dans une architecture qui évoque le style du Corbusier, avec le concept de la ville verticale. Des tours très hautes et des espaces verts sont omniprésents. Ce sont, entre autres, des éléments qu’on retrouve dans le style international et l’urbanisme de l’époque dite moderniste.

Une société socialiste, planificatrice d’un urbanisme contrôlé, avec des tours très hautes. La où en Occident, par exemple, le développement urbain est plus chaotique. Sous nos latitudes, nous sommes plus habitués à un fonctionnement davantage individualiste dans lequel on va retrouver de petites habituations isolées à l’image de Jaques Tati.

Sociétés planificatrices

Concernant Songdo, ces principes d’aménagements urbains semblent avoir été repris et adaptés. Une adaptation obligatoire, engendrée par plusieurs phénomènes comme l’écologie, les nouvelles technologies ou encore les nouveaux types de réseaux type 5G. C’est une douce alliance entre des mouvements et styles architecturaux passés, et un fort besoin d’adaptation, de changements des modes de vie quotidienne.

Aujourd’hui, et surtout sur le Vieux Continent, de nouveaux aménagements des villes sont nécessaires. Entre autres, pour des raisons écologiques et plus de proximité entre les différents lieux de vie ; pour rapprocher le lieu de travail du logement et minimiser l’utilisation de la voiture omniprésente.

Un accent écologique

La nouvelle ville du pays, à l’initiative de la nouvelle norme culturelle mondiale, met l’accent sur son empreinte écologique. Toute la ville a été pensée et est conçue comme un être vivant à part entière. Comme vu plus tôt dans l’article, la ville entière a été créée pour repenser les espaces et les déplacements du quotidien. Le fait de revoir ces usagers et repenser l’urbanité s’est avéré pour ce cas avoir un impact positif sur l’environnement.

Songdo est une ville de 600 hectares, pour cette superficie, on compte 40% d’espaces verts. Sur la surface de la cité, on ne trouvera pas de parkings. Afin de proposer le plus possible d’espaces verts et de zones piétons, ces dernières ont été enterrés.

Le tri innovant

Dans de nouvelles smart city, le tri et la collecte des déchets font partie des enjeux majeurs pour le bon fonctionnement de la ville. La collecte et le traitement intelligents des déchets produits, sont innovants et ultra modernes. Encore, grâce aux fameux nombreux capteurs dont est pourvue la ville, les habitants sont informés en temps réel de leur bon tri sélectif ou non, et dépôt validé au centre de traitement. Le système développé pour ce tri et pour le ramassage des déchets, est très innovant car il ne nécessite pas d’un camion poubelle circulant à travers les rues. En effet, les déchets sont acheminés via des tuyaux, jusqu’au centre de tri de la nouvelle ville.

Sources et informations

étudiant en design graphique et design industriel, passionné par la Corée sur toutes ses formes. et nous vous faisons découvrir ce pays merveilleux et sa culture chaque semaine.

One Ping

  1. Pingback: Skateboard en Corée du Sud - Planète Corée

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.